Le Haras national du Lion d’Angers

            Situé à Angers depuis 1797 sur le domaine de l’hospice             des incurables, celui-ci n’avait cessé de voir son enceinte             rétrécir sous la pression urbaine et celle des chevaux             à vapeur (percement de la rue Paul Bert et creusement de la             tranchée du chemin de fer vers 1850).
            Après plusieurs projets de transfert sur divers sites, le Domaine             de l’Isle Briand est retenu et acheté par le Département             du Maine et Loire, en collaboration avec l’État. Le Haras             national d’Angers passe ainsi de 2,5 hectares à 17 hectares.
            Pour les installations hippiques, le Département lance un concours             d’architectes, remporté par Geoffroy de Crépy,             auteur également de l’École Nationale d’Équitation.             Les bâtiments neufs datent de 1975, année de l’inauguration             du Haras.
            Aujourd’hui le Haras national du Lion d’Angers c’est             : 47 salariés, 35 étalons, une dizaine de races différentes.

IMG_2831