Toujours sur les pistes de l'Outback. Je ne suis pas trop rassurée, car nous avons 760 km de piste à parcourir et nous ne croisons pas beaucoup de monde, peut-être un fermier en voiture tous les 100 à 200 km; enfin j'exagère car il y a aussi des vaches et des moutons dans les champs sur le bord de la piste; d'ailleurs on se demande de quoi peuvent bien se nourrir ces pauvres animaux car l'herbe se fait de plus en plus rare au fur et à mesure que nous pénétrons dans cette campagne. 

Dans ce désert il vaut mieux ne pas tomber en panne; sur le bord de la piste il n'y a pas de cabine téléphonique et nos téléphones portable ne captent rien du tout. Alors si la panne survient il ne reste plus qu'à attendre que quelqu'un passe par là, et çà peut durer des heures. Vous comprenez pourquoi je n'étais pas rassurée; enfin heureusement tout c'est bien passé et nous avons découvert de superbes paysages.

Et bien sûr, Kiki est aussi du voyage

Comme j'avais beaucoup de photos, j'ai fait une double page.

Outback2

Gros plan sur la page de gauche

Outback_3 

Gros plan sur la page de droite

Outback_4

Le panneau de la photo de droite représente un bus scolaire, au bout d'un chemin de ferme; ferme que nous n'apercevons même pas de la piste ou nous roulons. Les fermiers vivent vraiment très isolés de tout, lorsqu'ils vont à la ville faire les courses, ils n'ont pas intérêts à oublier quoi que ce soit. 

Oulala ! Quel pays !!!!!!!