Quittons un peu l'Australie pour revenir en France.

Là il s'agit de Pauline, ma petite nièce adorée, que des oisons avait adopté et suivaient partout dans la cour. Ces photos ont été prises en juin 2009, depuis les oisons ont bien grandi et ne suivent plus Pauline.

Les traces de pas sont en gaufrage 

Pauline