Une petite visite dans la mine d'opale de Mr Jock, c'est une chose que l'on ne peut pas oublier.

Son habitation est dans l'entrée de la mine, sous terre. Ce qui est spectaculaire, c'est le capharnaüm qui règne dans cette habitation, on comprend très vite en entrant que ce cher Jocq, n'a pas fait fortune avec ces opales. Il n'a même pas les moyens de se payer une femme de ménage. Toute son habitation et sa mine sont couvert d'une poussière inimaginable. Il ne faut pas être allergique ou asthmatique pour y entrer. Dans tous les recoins de sa mine il a entassé des vieilleries  qui vont des outils au vieux berceaux datant de je ne sais quelle époque, en passant par de la vaisselle, de vieilles radios, ect... Le tout recouvert d'une grosse pellicule de poussière.

Mais nous avons quand même passé un très bon moment à l'écouter nous parler de ces années de travail dans sa mine. Mine qu'il n'exploite plus maintenant, étant donner son âge et son état de santé, mais il a malgré tout beaucoup d'humour.

La porte que l'on aperçoit au fond et à gauche de la photo est l'entrée de la maison et de la mine, c'est la seule ouverture, il n'y a aucune fenêtre.

 Cette 1ère page est une page titre que j'ai coupé en 2 et qui s'ouvre sur l'intérieur de la mine.


Chez_Jocq_1

Photos prises à l'intérieur de la mine. Le sol paraît très blanc, en effet il est blanc, mais blanc de poussière de grès.

Sur la photo en bas à droite, on voit une veine un peu bleutée dans le mur, il s'agit d'une veine d'opale.

Chez_Jocq_2

Et voici la page titre ouverte sur la page intérieure.

DSC_0011

Si un jour vous avez l'occasion de faire un voyage en Australie et que vous passez par White Cliffs, je vous conseille de faire une halte chez Mr Jocq, je vous promets que vous ne pourrez plus l'oublier.

J'espère ne pas vous ennuyez avec mes histoires australiennes et que vous prenez du plaisir à voyager virtuellement avec mes pages.

Bienvenue à Marina et Catherine qui ont rejoint les abonnées à ma newsletter.

N'oubliez pas, si vous passez par là de me laisser un petit commentaire. J'aime bien vous lire.